Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

La diversité variétale comme levier d’adaptation au changement climatique : aptitudes agronomiques et oenologiques de 14 cépages étrangers dans le Languedoc

Résumé : Les effets du changement climatique prévus dans le Languedoc sont une augmentation des températures, une augmentation de l’évapotanspiration ainsi que des aléas climatiques plus fréquents et intenses comme le gel, la sécheresse et les vagues de chaleurs. Le rendement de la vigne et la qualité de la vendange sont impactés, produisant au final des vins plus fréquemment déséquilibrés. Des travaux sont nécessaire sur les leviers d’adaptations au changement climatique afin d’améliorer la résilience des agrosystèmes viticoles. La diversité variétale en est un. Cette étude s’intéresse au potentiel agronomique et œnologique de 14 variétés étrangères cultivées dans le Languedoc. Quatorze variétés ont été suivies au cours du millésime 2021, de juin à la vendange, sur huit sites et 21 modalités : 7 variétés blanches Alvarinho B, Assyrtiko B (2), Malvasia Istriana B, Parellada B, Verdejo B, Verdelho B, Xarello B,et 7 variétés noires Saperavi N (2), Touriga nacional N, Baga N, Aléatico N, Montepulciano N (2), Primitivo N (3), Calabrese N (3). Leur phénologie a été comparée à partir des informations disponibles dans la Base de données du Réseau Français des Conservatoires de Vigne, © INRA-IFV-SupAgro 2005-2015. Le nombre de grappes par rameaux issus des contre-bourgeons, bourillons et bourgeons du vieux bois a été compté pour évaluer leur résilience potentielle à un épisode de gel post-débourrement. L’état hydrique de la vigne a été suivi par le potentiel de tige, l’observation de symptômes foliaires de sécheresse et par $\delta$13C sur moût. La sensibilité au mildiou, au black rot, et à l’oïdium ont été évaluées par calcul des fréquences et intensités d’attaques sur feuilles et sur grappes ainsi que la pourriture grise sur grappes. La composition des baies a été suivie entre la fin véraison et la vendange. Le rendement moyen par souche et le poids moyen d’une grappe ont été calculés. Une ACP sur 42 stations climatiques à partir des indices de la classification climatique multicritères (indices de Huglin, fraîcheur des nuits, sécheresse) a été réalisée afin de confronter les données récoltées pendant le millésime 2021, sur la base de l’hypothèse que les plantes en provenance de régions chaudes et sèches ont des adaptations génétiques leur permettant de mieux supporter ces conditions climatiques.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03719861
Contributor : Montpellier Institut Agro Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, July 24, 2022 - 7:23:56 PM
Last modification on : Tuesday, August 2, 2022 - 4:12:14 AM

File

2021_Viti-Oeno_Cheylus.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03719861, version 1

Citation

Éric Cheylus. La diversité variétale comme levier d’adaptation au changement climatique : aptitudes agronomiques et oenologiques de 14 cépages étrangers dans le Languedoc. Agronomie. 2021. ⟨dumas-03719861⟩

Share

Metrics

Record views

1107

Files downloads

4727